Les recueils de nouvelles... Boutons de défilement
Belles d'époques
Collection Ceriselles
C.Bailly, C.Bourassin, P.Cicagna, V.Dureuil,
C.Gendraud, V.Lejour, A-L Mahé, G.Martorella,
M.Merlin-Dhaine, H.de Monferrand, B.Ourlin
et C.Sabolo


263 pages - ISBN 2-914908-18-0
Disponible depuis juin 2004

12 auteurs revisitent les siècles dans ce petit guide de l'amour de la Préhistoire... au Futur...
Titre de la nouvelle d'Anne-laure Mahé "Faut-il se fier à sa première impression ?"
Une plongée dans le milieu des Impressionnistes... Une histoire surprenante !
- Faut-il se fier à sa première impression? -
-- Extrait --

Je n'ai pas toujours écrit. Il y a plus d'un siècle, j'ai peint.

Je jure, moi, Anne-Laure Mahé, auteure, que l'histoire qui suit est vraie.
Je porte en moi le lest d'un secret. Que La Cerisaie m'excuse si je l'instrumentalise pour opérer ma catharsis.
On m'a proposé d'écrire une nouvelle historique, je prends l'expression au pied de la lettre et je vous assure qu'en voici une toute fraîche, qui restera dans les annales.
C'est l'histoire, simple, d'une double imposture.

Tout le monde me connait.
Certains d'entre vous ont mes nymphéas reproduits sur leurs cravates, leurs cahiers, leurs assiettes, au mieux leurs murs.
Née, dans ma vie précédente, le 14 novembre 1840, morte le 6 décembre 1926, avant que je ne renaisse en 1972 sous les traits d'Anne-Laure Mahé, je m'appelais Claude Monet.
Si vous ne connaissez qu'un seul impressionniste, c'est forcément moi.
Vous n'avez pas besoin d'être amateur éclairé d'art pictural pour vous souvenir de moi.
Un ancien exposé, rangé dans vos archives doit contenir ma biographie.
On vend partout les reproductions de mes cathédrales, jardins et nénuphars.
J'ai commencé à bien gagner ma vie à partir de 1890 et à titre posthume, mes oeuvres valent aujourd'hui des milliards.
Monet devenu avec les années money...

Je suis nostalgique de mon séjour au XIXe siècle. Vous savez, il est difficile de passer d'un exemplaire parcours de grand peintre à celui plus laborieux de petite écrivaine du XXIe

A l'époque, déjà, j'étais une femme.

Une femme paysage. Des hanches collines, Un ventre marin. Des épaules volcaniques. des seins telluriques.
Rien à voir avec la femme ville que je suis devenue : des hanches trottoirs, un ventre piste cyclable, des épaules coin de rue et des seins Buttes aux cailles! Vous avez vu baigneuse assise sur un rocher, 1892? Tableau de Renoir qui met en scène une jeune femme nue, à la longue chevelure claire, au bord de la mer... la jeune femme en question, c'était moi, Claude Monet, rajeunie sous le pinceau de mon ami. Renoir s'est bien gardé de donner l'identité de son modèle. Lui aussi était dans le secret.

Vous m'objecterez que vous ne croyez pas à ma révélation farfelue puisque, dans un livre, vous êtes tombé sur mon autoportrait, avec ma casquette et ma barbe noires...
Ce n'est que le portrait d'un être imaginaire que j'ai ensuite antidaté...

  Compteur 05-00 Boutons de défilement